Darwin et Litchfield NP

Arrivées de nouveau dans la city. Ça nous fait toujours bizarre après plusieurs mois passés à vadrouiller au milieu de nulle part de se retrouver dans la civilisation. Comme nous étions perdues au milieu de tout ce monde et après s’être fait klaxonner plusieurs fois on a vite posé le van dans un endroit sûr. Et c’est parti pour l’exploration de la ville. Petit topo historique (enfin, qui ne remonte pas si loin que ça).

Darwin est la capitale du Territoire du Nord. C’est une ville relativement récente car elle a été entièrement reconstruite en 1974 suite aux ravages du cyclone Tracy. Elle a bien failli être rayée de la carte, le cyclone a fait 66 morts avec des vents atteignant plus de 290 km/h. C’est une ville très cosmopolite et de transit, les fonctionnaires, les militaires restent pour la plupart 2-3 ans le temps d’honorer leurs contrats puis s’en vont chercher bonheur ailleurs.

On s’est pas mal baladées dans la ville et notamment dans les parcs de jeux ! Oui oui nous sommes un peu retombées en enfance mais c’était bien obligé avec des parcs comme ceux- là ! Ils sont immenses ici, entièrement fabriqués en bois pour la plupart, avec des toiles tendus pour protéger les enfants du soleil. Un vrai parcours de psychomotricité grandeur nature !! Les instits vous seriez ravis !!! Les notre c’est du pipi de chat à côté ! Encore une fois je n’ai pas de photo mais promis je vous en mettrai une de la côte est !

Nous avons fait un petit tour également le long de la plage. On ne s’est pas baignées car il peut y avoir des crocodiles et des méduses mortelles à cet endroit-là. Ne vous inquiétez par les mamans, nous sommes entières (pour le moment !). On s’est donc repliées dans un endroit sûr et climatisé : le Museum and Art Gallery of Northern Territory qui est l’un des principaux pôles culturels de Darwin. On a pu y admirer de l’art aborigène, plus précisément la peinture. La plupart des peintures se compose d’un assemblage de points et de cercles en tout genre. Leur interprétation est très intéressante. Là ou ne voyions qu’un assemblage de points et d’arcs de cercle. Le peintre y voit des humains dans un champ de patates. Malheureusement nous n’avons pas de photos, mais je vous jure que c’était difficile de voir les patates !! La peinture aborigène est assez incroyable. C’est une explosion de couleur, un concentré de formes géométriques, on a beau retourner le tableau dans tous les sens, il est impossible d’y trouver un sens. Le tout peint par des gens remarquables qui transmettent un peu d’eux-même dans leurs tableaux. Bon je ne ferais pas une bonne critique d’Art, mais tout ça pour vous dire que l’Art aborigène vaut le détour !

On a particulièrement apprécié le jardin botanique qui abrite une collection de spécimens de la flore tropicale parmi les plus beaux du pays. Des palmiers, des baobabs de partout et même un python qui traîne dans un arbre immense à l‘entrée du parc. Je pense qu’on retiendra surtout le sauvetage du papi qui a foncé en fauteuil roulant électrique, droit dans un poteau (en plastique heureusement) en pensant qu’il pouvait passer sur le chemin en mode 4×4. C’est que ça va vite ces engins !!! On l’avait pourtant prévenu que ça n’allait passer, mais bon têtus comme ils sont les anciens… On a du se mettre à 4 pour le sortir de là. En bon insuffisant cardiaque on a bien cru qu’il allait falloir le réanimer, mais plus de peur que de mal. Il est bien reparti sur ses 4 roues en bougonnant (c’est que ça devait pas trop mal aller…).

Nous avons quitté Darwin sans regret et conduit en direction de la péninsule de The Lodge of Dundee où nous avons fait seulement un arrêt repas. On s’est dit qu’on serait bien, là, pour cuisiner !

Nous nous sommes ensuite arrêtées aux Berry Springs. Ce sont de superbes trous d’eau alimentés par une source. Ces piscines naturelles sont peuplées d’arbres en tout genre (les niaoulis et les pandanus : pour continuer dans les blagues de mauvais goût) et d’oiseaux tous aussi exotiques. Quelques minutes de trempette dans l’eau à 26 degrés (trop chaud!!), le tout en restant au bord et bien attentives aux crocos qui pouvaient pointer leur nez (l’endroit venait d’être vérifié). Des enfants jouaient au loin ils auraient donc été mangés en premier, les crocos préfèrent la chair tendre, c’est bien connu. Redevenons sérieux, les enfants n’étaient clairement pas en sécurité.

Cap sur Litchfield National Park ! On en aura fait des parcs nationaux et ce n’est pas le dernier !

Petit parc, d’une superficie de 1500 km2 seulement, il offre une superbe palette de cascades, trous d’eau et de randonnées tout ça garanti sans crocodiles. Nous pouvions donc nous baigner en tenue d’Eve sans se faire croquer un bout de fesse.  Il ne faut pas nous prier bien longtemps, quand il y a de la randonnée et en prime une petite baignade à la clé, on est au taquet ! En route, donc, pour la tournée des cascades, des chutes et des sources. Oui oui oui tout ça. Nous avons passé 4 jours et des poussières en dehors du temps.

Premier arrêt les Termitières. Parlons-en de celles- là. On ne dirait pas, mais il y en a là-dedans. Pour vous la faire courte : il y a deux types de termitières : les cathédrales (les plus hautes) et les magnétiques.

Les termitières magnétiques ont des allures de pierres tombales. Ce qui est cocasse d’ailleurs car seule la pointe est utilisée pour enterrer les morts. Ces termitières sont parfaitement alignées en direction Nord-Sud, de façon à ce qu’il y ait seulement une façade qui soit exposée à la fois, dans le but de conserver les aliments et une humidité constante au sein de la termitière. En gros, elles captent le soleil du matin et échappent à la chaleur de l’après-midi. Pas bête hein?!

 -Dis Jamy, tu savais que les termites étaient aveugles ?

-Eh oui Fred, elles le sont effectivement. Les scientifiques n’étaient pas sûr si elles utilisaient le soleil pour se guider alors ils ont fait une petite expérience. Ils ont utilisé un champ magnétique artificiel différent du champ magnétique terrestre et ont observé la réaction des termites. Ces dernières ont modifié la termitière de façon à ce qu’elles soient alignées dans la direction nord-sud du champ magnétique artificiel. Conclusion: non seulement les termites sont aveugles mais possèdent une vraie boussole interne.

Une dernière chose sur les termitières cathédrales. Elles sont très grandes, certaines peuvent dépasser les 3 mètres. En période humide, lorsque les inondations sont fréquentes, les termites remontent pour habiter la partie émergée, afin de continuer la pérennité de la termitière. C’est qu’elles sont intelligentes ces petites bêtes même si elles ne payent pas de mine.

La tournée des cascades commence maintenant: pour commencer Florence Falls. Un petit bijou de cascade celle-ci. On y est d’ailleurs retournées sur le chemin du retour tellement ça nous a plu. Pour nous c’est la plus belle de ce parc. Ensuite, Buley Rockholes: comme son nom l’indique c’est une série de petites chutes et de trous d’eau, un endroit parfait pour se relaxer et méditer sur son caillou. Wangi Falls, une autre chute assez spectaculaire mais assez touristique, on a cru se retrouver à la piscine avec toutes ces frites géantes et bouées gonflables. De coup, le lendemain, direction le lieu-dit ”Cascades”, ça s’invente pas! Une petite marche avec plusieurs accès, on a choisi le plus loin pour être bien tranquilles, personne avec nous dans l’eau, nickel! On a fini notre périple dans Litchfield Park à Walker Creek, à nouveau une petite promenade de 30 minutes avant de rejoindre une belle… cascade pour changer! Un petit coin bien sympa quand même! Il y aurait encore d’autres cascades à vous raconter, si vous saviez…

Pour qualifier ces derniers jours, voici deux mots : R&R, ce qui veut dire Rest and Relax !

See ya!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s